Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
collectifdefenseaxesferroviairessudnormandie.over-blog.com

Ce blog sert de journal à notre collectif citoyen créé à Argentan (Orne) par des cheminots et des usagers pour la défense du service public ferroviaire dans le sud Normandie. Il rend compte des déclarations, des actions de ce collectif auprès de la population et des élus. Il présente aussi des réflexions pour la défense du service public.

A VILLEDIEU-LES-POELES, LA BATAILLE CONTINUE APRES L'ENTREVUE AVEC LE PRESIDENT DE L'INTERCOM LE 12 FEVRIER 2018

Le Collectif a été invité par le maire de Rouffigny, Emile Constant, une prise de parole a eu lieu devant une centaine d'habitants. La secrétaire a expliqué les enjeux de la bataille pour le retour du guichet humain en gare de Villedieu-les-Poêles, guichet remplacé par un visio-guichet qui ne délivre pas de billet.

Voeux du Maire à Rouffigny et intervention au nom du Collectif et du Comité sourdin.
Voeux du Maire à Rouffigny et intervention au nom du Collectif et du Comité sourdin.

Voeux du Maire à Rouffigny et intervention au nom du Collectif et du Comité sourdin.

Suite à cette intervention à Rouffigny, la représentante du Collectif et la référente du comité sourdin ont été invitées aux  voeux du Président de l'Intercom Villedieu-Rouffigny M. Varin, cérémonie au cours de laquelle une entrevue a été fixée au 12 février. Rappelons que le Collectif avait plusieurs fois sollicité cette entrevue, avant même que le visio-guichet soit installé. Ces demandes étaient restées sans réponses.

M. Varin présentant ses voeux et annonçant sa volonté de dénoncer la convention su le viso-guichet avec la SNCF

M. Varin présentant ses voeux et annonçant sa volonté de dénoncer la convention su le viso-guichet avec la SNCF

Cette entrevue a bien eu lieu. Comme il l'avait fait lors des vœux, M. Varin a réitéré son sentiment de s'être fait berné par la SNCF. Voulant dénoncer la convention signée avec la SNCF, il a également jeté les bases d'un réaménagement de la gare et de ses alentours dont nous lui laissons l'entière responsabilité.

Cependant, dans son projet de réaménagement il n'a pas dit comment seraient recrutées les personnes qui auraient à charge le travail à la gare, tout en reconnaissant qu'il fallait qu'il s'agisse de personnes formées.

Nous avons fait valoir le fait que le travail du guichetier ne s'inventait pas : pour preuve les difficultés rencontrées par les agents de l'office du tourisme, dont la "formation" a été dérisoire,  dans la délivrance des billets.

A l'issue de cette entrevue, un flyer a été publié afin d'informer la population de la situation.

A VILLEDIEU-LES-POELES, LA BATAILLE CONTINUE APRES L'ENTREVUE AVEC LE PRESIDENT DE L'INTERCOM LE 12 FEVRIER 2018A VILLEDIEU-LES-POELES, LA BATAILLE CONTINUE APRES L'ENTREVUE AVEC LE PRESIDENT DE L'INTERCOM LE 12 FEVRIER 2018

Gare : le comité de défense a rencontré C. Varin

Dominique Rilhac et Michèle Laplanche représentantes du comité sourdin effectuent régulièrement des actions de démarchage en gare de Villedieu pour sensibiliser les voyageurs à la situation. | OUEST-FRANCE   Publié le 16/02/2019 à 02h01

Dominique Rilhac et Michèle Laplanche représentantes du comité sourdin effectuent régulièrement des actions de démarchage en gare de Villedieu pour sensibiliser les voyageurs à la situation. | OUEST-FRANCE Publié le 16/02/2019 à 02h01

Le comité sourdin de défense du train et de la gare a rencontré le président de Villedieu Intercom, mardi. Des points de convergence ont été établis.

« Comme il l’avait annoncé dans ces vœux de Nouvel an, M. Varin a signifié sa volonté de rompre la convention établie entre l’Intercom et la SNCF, portant sur le visio-service (information aux voyageurs) et sur la délivrance des billets à l’office de tourisme, indiquent Dominique Rilhac et Michèle Laplanche, représentantes du comité de défense de la gare de Villedieu-les-Poêles. Il constate que la prestation assurée par l’office depuis la suppression du guichet SNCF est limitée et qu’elle ne répond pas aux besoins de la population. »

Selon le comité, les propositions de Charly Varin ont été les suivantes : aménagements au sein de la gare et de son environnement immédiat, notamment les parkings (accueil, services, sécurité et surveillance), le financement reste à élaborer ; mise en place de deux personnes, mais sans que l’on sache la façon dont elles seront recrutées. « L’entretien avec M. Varin, mardi, conforte nos positions. La présence humaine dans la gare et sur les quais est nécessaire. Elle ne peut être assurée que par un personnel qualifié capable de répondre à toutes les demandes et situations. »

Et de poursuivre : « Le renouvellement de cartes de réduction SNCF est impossible à l’office de tourisme. Cela oblige l’usager à se rendre à une gare ayant encore un guichet humain (par exemple Granville, à 30 km de Villedieu). La solution actuelle d’Internet et des automates laisse la population démunie et crée des difficultés d’accès aux trains : élaboration d’un billet complexe vers des destinations qui dépassent le territoire normand, par exemple. Les automates ne sauraient se substituer à l’indispensable présence humaine qui est gage de sécurité et de sûreté pour l’accès aux trains. »

Nouvelles actions

Le comité sourdin de défense du train et de la gare de Villedieu va poursuivre ses actions pour la réouverture du guichet SNCF, en rappelant que « des agents formés sont dépourvus de postes et disponibles pour tenir ces emplois ». Une large diffusion de tracts et de pétitions chez les commerçants des territoires de Villedieu, Percy et Saint-Pois est en cours. Elle rencontre « une forte contribution des citoyens, y compris hors de ces cantons. »

Gare : le comité de défense a rencontré C. Varin

 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article