Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
collectifdefenseaxesferroviairessudnormandie.over-blog.com

Ce blog sert de journal à notre collectif citoyen créé à Argentan (Orne) par des cheminots et des usagers pour la défense du service public ferroviaire dans le sud Normandie. Il rend compte des déclarations, des actions de ce collectif auprès de la population et des élus. Il présente aussi des réflexions pour la défense du service public.

2x2 voies entre Briouze et Sevrai : Une aberration. La priorité doit être donnée au rail.Communiqué

La ligne Paris Granville à Briouze

La ligne Paris Granville à Briouze

Mise en deux fois deux voies entre Sevrai et Briouze

La priorité doit être donnée au rail

Au moment où il devient impérieux de développer les transports à faible émission de gaz à effets de serre, créer une nouvelle 2x2 voies ne peut qu'encourager à utiliser le mode routier. Pour rappel le rapport du GIEC est particulièrement alarmant. D’après les experts, le pic des émissions doit être atteint au plus tard en 2025, pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Malheureusement, cet objectif est inatteignable avec les engagements actuels. Selon l’ONU, si aucun effort n’est fait, nous nous dirigeons tout droit vers un réchauffement catastrophique» de +2,7 °C.

Ainsi, les secteurs les plus énergivores sont l'énergie, les transports, l'industrie, l'agriculture… Le secteur des transports représente 15 % des émissions mondiales et il est le premier émetteur en France (42%). Un changement de stratégie permettrait des mesures d’atténuation pour améliorer la qualité de l’air et la santé des citoyens. Pour inverser la tendance, les experts du GIEC ne voient pas d’autre solution que d’agir directement sur nos modes de vie, nos habitudes de consommation et de production. En clair développer les transports collectifs les moins émetteurs comme le train devient l'urgence : il ne représente que 0,2% de la totalité des émissions de gaz à effet de serre.

Il est nécessaire de rappeler que Mr Morin dès son arrivée à la tête de la Région de Normandie a commencé par supprimer les TER entre Argentan et Granville, privant ainsi des salariés et des lycéens de pouvoir se rendre sur leurs lieux d'étude et de travail. S'il est vrai que les horaires n'étaient pas vraiment bien adaptés, la raison en incombe au démontage dans les années 80 d'une voie (bien que refaite à neuf)  pour cause d’économie entre Argentan et Briouze. De ce fait, les croisements de trains sont rendus plus difficiles. Pour répondre à l’urgence environnementale et aux besoins des populations, tout en utilisant au mieux l'argent public, il faudrait remettre en double voie cette partie, aujourd’hui en voie unique, pour faire circuler plus de trains de voyageurs TER et TET avec des horaires mieux adaptés aux besoins des usagers, notamment pour les salariés et les lycéens.

Quant à la fréquentation de l'axe routier Argentan Flers, elle correspond à des pics en lien avec l'heure d'embauche et de débauche des salariés. Aussi, remettre en service des TER sur l'axe Argentan Granville redonnerait une autre dynamique et une solidarité pour l'ensemble des territoires situés sur cet axe, notamment pour le Sud Manche et le sud Calvados. L'avantage est la réduction de l'empreinte carbone et un coût moindre pour les usagers du train en raison d'abonnement peu onéreux et pris en charge par l'employeur.

Les 80 millions d'euros pourraient être utilisés autrement, avec une meilleure répartition pour l'ensemble des usagers de la route et du rail.

Sans s'opposer totalement à une modernisation de la partie Sevrai-Briouze dont Briouze est déjà pratiquement déviée, il pourrait être procédé à quelques créneaux de dépassements et à une mise aux normes européennes de cet axe avec une bande de roulement latérale qui améliore la sécurité des deux roues comme la partie Tinchebray, Vire, Villedieu...

S'il est vrai que les départements n'ont pas en charge le financement du réseau ferré, pour autant, un contrat au niveau régional impliquant les trois départements traversés par cet axe ferroviaire avec la région et l'Etat serait novateur et conduirait à mieux utiliser l'argent public et préparer l'avenir en répondant aux exigences environnementales. L'urgence, c'est de remettre en double voie entre Argentan et Flers de préparer l'électrification. Autre urgence, c'est de développer les TER entre Argentan et Granville et créer un 6ème aller et retour entre Paris et Granville. Véritable gage de redynamisation de tous les territoires. Affirmation confirmée par la chambre des notaires de l'Orne qui dans un article paru dans Ouest France en début d'année annonçait une augmentation de la population de 30 000 habitants, essentiellement due à la desserte de la ligne Paris Granville. Donc, il ne pas s'arrêter en si bon chemin! Il faut poursuivre le développement de tout l'axe.

Poursuivre l'artificialisation des terres agricoles pour gagner quelques minutes devient une aberration au moment où le réchauffement climatique exige une mobilisation de tous les espaces cultivables.

Ne pas prendre en compte tous ces éléments reviendrait à constater que, malgré l’urgence des réponses à apporter devant le dérèglement climatique, les élus de notre département laisseraient la gestion de cette situation aux générations futures. Cela manque vraiment de dimension prospective et d'une approche politique réaliste et responsable. Comme toujours la priorité est au rail, transport le moins polluant, et pourtant les financements risquent d’aller à la route !

Philippe Denolle,

Président du Collectif citoyen de défense des axes ferroviaires sud Normandie

Mise en deux fois deux voies entre Sevrai et Briouze

Enquête d’utilité publique

Requête enregistrée sous le n° 113

 

Il est possible d'émettre son avis par le lien ci-dessous jusqu'au 19 mai 2022 - 23h.59

Intervention de l'association EVPB (environnement et vie dans le Pays de Briouze) sur le projet de la 2x2 voies entre Briouze et Sevrai

https://www.facebook.com/EVPB.61Briouze

Notre déclaration du mois de février 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article